top of page
  • hugues

La qualité de l’air, un enjeu devenu majeur



Sujet d’actualité, la qualité de l’air fait parler d’elle à toutes les périodes de l’année, que ce soit pour les impacts qu’elle peut avoir sur notre santé ou pour ses impacts environnementaux. Devenu un enjeu majeur pour la France, des actions ont été mises en place pour limiter ces effets et préserver à la fois notre santé mais également notre environnement. Une de ces actions est la surveillance de la qualité d’air qui a connu une ascension importante ces dernières années avec plus de 720 stations de mesures en France.


Un grand pas pour la France en termes de qualité d’air

Cette surveillance est devenue primordiale pour comprendre, analyser et prévoir les épisodes de pollution qui se multiplient d’années en années. Cette initiative est menée par les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) chargées de prélever les mesures et de les communiquer à la population à l’aide des stations de mesures. Aujourd’hui, c’est plus de 600 stations fixes et 120 stations mobiles sur tout le territoire français réparties en zone rurale, urbaine ou périurbaine. Le rôle de ces stations est très simple :


  • Premièrement, elles assurent un rôle préventif. Les mesures permettent d’avoir en temps réel l’indice de qualité d’air et d’en d’informer le plus rapidement possible les habitants. Par exemple, une personne asthmatique aura accès à la concentration en particules fines (< 5µg/m³) et ozone (<60µg/m³) qui accentuent les symptômes asthmatique. Ayant connaissance de ces informations, la personne pourra s’adapter et annulé les activités en pleine-air, les reportés ou encore se munir de masque FFP2 si besoin.


  • Deuxièmement, l’analyse de ces données permet de mieux comprendre les phénomènes de pics de pollution et de mettre en place un plan d’actions adapté pour se rapprocher des seuils recommandés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Ces seuils concernent le Dioxyde d’azote (10 µg/m³), l’ozone (60 µg/m³), et les particules de tailles 10 et 2,5 microns (15 et 5 µg/m³). Par ailleurs, en 2021 et 2022 la France a été condamnée de 2 astreintes de 10 millions d’euros chacune pour le dépassement des valeurs limites notamment dans les villes de Paris, Lyon et Marseille. Y’aura-t-il un changement en 2023 ?































<a href="https://www.freepik.com/free-vector/dust-protection-air-pollution-flat-composition-with-editable-text-doodle-human-characters-breathing-masks_15082412.htm#page=5&query=qualit%C3%A9%20d%20air%20Paris&position=38&from_view=search&track=ais">Image by macrovector</a> on Freepik

<a href="https://www.freepik.com/free-vector/air-purification-quality-control-isometric-flowchart-composition-with-text-captions-isolated-icons-filtering-devices-illustration_16399401.htm#query=capteurs%20qualit%C3%A9%20d%20air&position=6&from_view=search&track=ais">Image by macrovector</a> on Freepik

<a href="https://www.freepik.com/free-vector/crowd-protesters_3585377.htm#query=limite%20OMS&position=43&from_view=search&track=ais#position=43&query=limite%20OMS">Image by rawpixel.com</a> on Freepik

17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page