• hugues

3 réflexes de fainéant pour respirer un air sain


Au micro de metronews, le Dr Fabien Squinazi, membre du Conseil scientifique de l’Observatoire de la qualité d’air intérieur, explique que l’air intérieur "est responsable en grande partie de l’augmentation des cas de pathologies allergiques et respiratoire, comme l’asthme, ou encore de maladies cardiovasculaires et des cancers".

Avec près de 20.000 décès prématurés chaque année, il est désormais grand temps de se pencher sur des solutions concrètes pour mieux respirer. GreenAir vous propose 3 réflexes de paresseux fortemement utiles pour lutter contre cette "faucheuse" invisible.



1- Retardez le moment de faire votre lit


Votre maman vous a surement bassiné pendant votre enfance pour que votre lit soit fait tous les matins, bien mal lui en a pris !

Environ 1,5 millions d’acariens ont élu résidence dans votre lit et ces derniers "prolifèrent lorsqu’ils sont dans un environnement chaud et humide, comme celui d’un lit soigneusement fait, note le docteur Squinazi. En revanche, ils se dessèchent lorsque la couverture est en vrac."



Vous l’avez compris, en plus de vous faire économiser du temps, laisser votre lit en désordre aura des bienfaits sur votre santé !

2- Evitez de faire trop souvent le ménage


Une récente étude norvégienne a démontré que le déclin des fonctions pulmonaires provoqué par les produits ménagers était comparable à celui du tabagisme. En effet, sur les 6.000 participants qui ont été suivi pendant 20 ans, ceux qui déclaraient faire eux-mêmes leurs tâches ménagères souffraient d’un déclin du système respiratoire comparable à une consommation de 20 paquets de cigarettes par an ! Selon les auteurs de l’étude, ce sont les agents chimiques présents dans les produits de nettoyage qui irriteraient les muqueuses qui tapissent nos voies respiratoires.


Alors bien sûr on ne vous suggère pas de vivre dans un taudis, évitez simplement les désinfectants (eau de javel, etc.) et méfiez-vous des produits industriels qui sentent le "propre". Privilégiez plutôt les produits d’entretiens Ecolabel Européen, ces derniers sont bien moins chargés en composés organiques volatiles et autres substances chimiques.



3- Aérez votre logement

On ne le dira jamais assez mais l’air de votre logement est environ 5 fois plus pollué que l’air extérieur, il est donc essentiel de le renouveler quotidiennement. Plutôt que de vous embêter avec des bougies parfumés et autres désodorisants potentiellement nocifs, ouvrez simplement vos fenêtres 5 à 10 minutes par jour (en particulier lors d’activités polluantes du type cuisine, bricolage, ménage) et vous ferez déjà beaucoup de bien à votre santé !


Investir dans un purificateur d’air vous permettra également de vous débarrasser des mauvaises odeurs et de dépolluer votre air intérieur, utile en hiver lorsque vous serez plus frileux à l’idée d’ouvrir vos fenêtres ! Si vous optez pour un purificateur d’air, le Dr Squinazi suggère de privilégier "les modèles à filtres plutôt que les appareils pouvant générer des sous-produits de réactions toxiques (formaldéhyde, ozone) tels que certains appareils à photo-catalyse ou à champ électrique".

13 vues
GreenAir c'est 30 années d'expertise dans l'épuration de l'air hospitalier

Expertise 

acteur dans le traitement de l'air médical depuis plus de 30 ans

La technologi de purfication de l'air de la société GreenAir comrend 7 étapes d'épuration de l'air

Performance

technologie testée en laboratoire, qualité de purification médicale 

Contrôlez votre épurateur d'air à distance grâce à votre téléphone

Connectivité

gestion de votre épurateur d'air à distance avec votre smartphone

Marque française

nous assurons une livraison rapide et un SAV de proximité

  • Icône sociale YouTube
  • Icone LinkedIn
  • Facebook
  • Instagram